STAGES 2017 

Stage de pâtisseries de Noël de Madame Poulette

du 15 au 17 déc.

Tu sais pas quoi faire avec une plaquette de beurre, 6 oeufs, du sucre et de la farine?
Tu fais partie de ces gens qui disent « Moi je suis nul.le en pâtisserie, je sais rien faire! » ou « La pâtisserie, c’est dur, et on peut pas improviser comme avec la cuisine » ou « Je sais faire que des gâteaux au yaourt » ?
Tu veux te la péter grave à ton repas de Noël cette année et clouer le bec à Tata qui t’appelles Thibault-qui-sait-faire-que-des-pâtes ? 
Tu aimerais bien te réconcilier avec Noël ?
T’as envie de bouffer de la crème de marron ou du chocolat à la cuillère à soupe sans qu’on te reproches d’être gourmand ?

(Parce que oui! la gourmandise est la meilleure qualité DE LA TERRE.)
Tu veux chanter le best-of des Christmas Crooners avec une bouteille de crème liquide comme micro ?
Tu veux pouvoir dire le verbe « Pâtisser » comme à la télé sans qu'on se foute de ta gueule (quoique) ?
Tu veux attendre que ta pâte à gâteau soit cuite en jouant aux cartes près de la cheminée ? 
T’as rien de prévu les 16 et 17 décembre ?

ET SURTOUT, tu veux manger des gâteaux, faire des gâteaux, vivre gâteaux, penser gâteaux, parler gâteaux, débattre si la meilleure bûche de Noël c’est celle au chocolat ou celle aux fruits exotiques?

Bah! Viens à Lusseray, dans la Maison du bonheur, AKA La Maison Broche, faire le stage de pâtisserie de Noël.

Garanti 100 % gourmand, 100 % marrant, 100 % Poulette 

*Les gâteaux seront dégustés devant des films de Noël.
*Les séances de sport nécessaires la semaine suivante ne seront pas remboursées par la Maison Broche.
*Diabétiques s’abstenir (désolée)
*La neige est fortement invitée, mais, sera-t-elle présente? 
*Si t’arrives le vendredi soir, tu pourras faire le sapin avec moi. 

A la fin, tu sauras faire (si t’es pas trop nul.le) des meringues aux noix, du praliné, une putain de bûche de Noël, pocher des trucs à la douille (tu sais la poche en plastique triangulaire là), de la crème de marron, et bien d’autres trucs qui vont direct sur tes hanches et qui te feront ressembler à un gros jambon au premier de l'an dans ta robe à paillettes (quel que soit ton genre)

Stage de Marionnette animé par Pascal Laurent

du 30 oct. au 3 nov.

"La marionnette, c'est un machin que quand tu le bouges, ça vit. ça bouge et ça émeut. ça nous horrifie autant que ça nous fait rire.

La marionnette déborde de tous les cadres.
La revue Mû qui était consacrée à la marionnette contemporaine il y a quelques décennies se sous-titrait « L’autre continent du théâtre ».
Un continent poétique ou drôle, mais surtout surprenant. À chaque nouvelle aventure d'une marionnette, le manipulateur-même s'étonne de ce qu'elle propose. Manipulée, elle a son libre-arbitre. Il faut l'apprivoiser. La marionnette contemporaine marche sur les pieds de son manipulateur. Ils se regardent et se chamaillent, ils sont complices.

Ce stage permettra d'aborder les bases de la manipulation d'objets et de marionnettes. Comment ça parle, comment ça marche, comment ça se comporte. Comment accomplir ce miracle païen : faire de l'objet inerte un personnage vivant.
Lors de ce stage, nous utiliserons trois « familles » de marionnettes manipulées à vue (c'est à dire sans castelet) :

 

- Le théâtre d'objet c'est à dire un théâtre sans marionnettes articulées, mais utilisant seulement des objets du quotidien, bruts.

- La marionnette à tringle technique traditionnelle ancienne, qui présente une formidable vivacité de mouvement.

- La marionnette-sac qui est une technique contemporaine, développée par la compagnie Garin Trousse-Boeuf au cours des dernières décennies. Cette technique est d'une expressivité saisissante, hilarante ou poétique. Elle est manipulée à pleine main par le marionnettiste.
 

Stage Chantier Danse animé par Marc Dépond

du 24 au 28 juillet 

" Le stage que je vous propose s’articulera autour de deux axes principaux :

- Recherche d’une gestuelle organique.

Cette recherche passera par un travail sur la prise de conscience du centre énergétique du corps et sur l’équilibre du tonus général nécessaire à la libre circulation des impulsions partant de ce centre vers les extrémités du corps. Des éléments de certaines danses (principalement d’origine dahoméenne) seront utilisés en application de ce travail. Traduit en mots, ce processus peut paraître un peu intello et chiant mais, en actes, c’est surtout une recherche du plaisir de la danse.

- Improvisation, rapport à la musique, rapport à l’autre

Nous passerons par un travail du rapport au sol essentiel à la précision du rythme musical (le danseur est un musicien comme les autres).
De nombreux exercices viseront à développer l’écoute et la perception de la musique, mais aussi de l’ « autre », ainsi que de l’espace.
Des éléments de danses mandingues seront utilisés à tire de vocabulaire commun sans exclure une approche plus contemporaine.
Ces improvisation auront lieu autant sur des musiques enregistrées que produites en direct, par le groupe (individuellement ou collectivement) ou par moi-même.

L’objectif principal du stage n’est pas pour moi de transmettre un savoir mais de parvenir à susciter dans l’écoute et le plaisir, des moments de danse qui soient l’émanation du groupe que nous formerons. "

© 2016 by Sandra Calvente et  Hélène Godet

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
09